Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Portraits de soldats

Portraits des soldats de notre famille dans la Grande Guerre

 Côté paternel : 

Chaumeil Joseph (2).jpgJoseph Chaumeil (1880-1945)

Joseph est mon arrière Grand-père paternel.
Mobilisé au 11 régiment d'infanterie (RI) le 11 août 1914.
Blessé à la main le 16 février 1915, il fût transporté à l'Hôpital de Bordeaux où il resta jusqu'au 29 avril 1915. Il fût définitivement réformé pour incapacité fonctionnelle le 14 janvier 1916. 

 

 

 

 

4.jpgElie Chaumeil (1887-1939)

Frère de mon arrière grand-père Joseph. 
Il fût mobilisé le 03 août 1914 au 126 RI.
Le 04 février 1917, il fût nommé Sergent-Fourrier : aux ordres du sergent-major, le fourrier tenait toutes les écritures de la compagnie, à l'exception des punitions et du livret ordinaire. 
Sur sa fiche matricule on peut lire : "S'est distingué lors d'un service de liaison rendu très difficile et très périlleux par un bombardement intense. Croix de Guerre. A droit au port de la "fourragère aux couleurs rubans".
Il fût démobilisé le 09 mars 1919.  

 

 

 

 Maurice Chaumeil (1893-1919)Chaumeil Maurice  (1).JPG

Frère de mon arrière grand-père Joseph. De la classe 1913, il fit son service en Algérie et intègra le 1er régiment de zouaves en décembre 1913. 
Placé en service auxiliaire par décision de la commission de réforme pour asthme, emphysème et bronchite le 24 septembre 1915, il passa au 19è escadron de train le 11 décembre 1916. 
Il est décédé le 15 janvier 1919 à Bastogne en Belgique, mort pour la France des suites de maladie contractée en service.  


 

 

 

 Bretagnolle Pierre  militaire.JPGPierre Bretagnolle (1885-1915)

Pierre est mon arrière grand-père paternel. 
Il fût mobilisé le 03 août 1914 dans le 101ème régiment d'infanterie. Il avait alors 29 ans. En février 1915, il passa dans le 126ème bataillon de marche puis le 24 mars 1915, dans le 147ème régiment d'infanterie.  

Il fût tué le 31 octobre 1915, à l'âge de 30 ans, à Tahure, dans la Marne. InhuméCroix.jpg en premier lieu au ravin de Constantinople à Tahure, il a été identifié et transféré à la nécropole nationale "Le Mont Frenet" à La Cheppe dans la Marne, tombe n°1633. (Photo prise par Marc Chaumeil, son petit-fils).

 

 

 

 

Côté maternel :  

Julien Bahon soldat.jpg

Julien Bahon (1888-1933)

Julien était le mari de Marie-Joseph Richard, sœur de Jeanne, mon arrière grand-mère. 
Mobilisé le 07 août 1914 dans le 41ème RI, il fût cité à l'ordre du régiment le 12 octobre 1916 : "le 29 septembre 1914, s'est porté bravement en avant des premières lignes pour ramener un camarade blessé". Croix de Guerre - Etoile de bronze.
Fait prisonnier le 27 mai 1918 au chemin des Dames, il fût interné à Lamsdorff. Il sera rapatrié le 16 janvier 1919. Après une permission de 30 jours, il rejoignit le 41è RI. Il fût démobilisé le 22 juillet 1919. 
Le 25 mai 1932, on lui accorda une pension pour tuberculose pulmonaire bactériologiquement confirmée, ce qui signifie qu'il avait été gazé. Il est décédé le 11 février 1933 des suites de cette maladie. 

 

 

 

 Jean Payen.JPGJean Payen (1896-1918)

Cousin de mon arrière grand-mère Jeanne Richard, il fût mobilisé au 202è RI en tant que Sergent.
Cité à l'ordre du régiment n° 86 le 20 septembre 1918 : "A entraîné très brillamment son escouade à l'assaut des positions ennemies".
Cité également à l'ordre du régiment n° 99 le 13 octobre 1918 : "Excellent gradé, mort pour la France en faisant bravement feu à l'ennemi".
Mort pour la France le 14 octobre 1918.
Croix de Guerre - Etoile de bronze

 

 

 

 

Sources : 
Côté paternel : archives départementales en ligne de la Corrèze
Joseph Chaumeil : fiche matricule (n°697 cl.1900) + livret de famille
Elie Chaumeil : fiche matricule (n°189 cl. 1907)
Maurice Chaumeil : fiche matricule (n°1480 cl.1913) + livret de famille + site mémoire des hommes 
Pierre Bretagnolle : fiche matricule (n°1056 cl. 1905) + site mémoire des hommes 
Côté maternel : archives départementales en ligne de l’Île et Vilaine
Julien Bahon : fiche matricule (n°1293 cl. 1908) 
Jean Payen : fiche matricule (n° 1329 cl. 1916) + site mémoire des hommes 

Écrire un commentaire

Optionnel