UA-151734579-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Histoires d'ancêtres - Page 3

  • S comme sonneur de cloches

    sonneur-de-cloche-La-Patrie-printemps-1910.jpg

    Jusqu’à la fin du XIXe siècle, clochers et sonneries fournissaient les « repères spatio-temporels de la société et le sonneur bénéficie du prestige de cette situation au cœur de la vie d’une communauté, dont il « traduit la liesse, la tristesse et les alarmes », et dont il « règle le temps par le rythme de ses signaux ». En zone rurale, la sonnerie des cloches réglait aussi le rythme de travail des paysans dans les champs. A l'aurore, la cloche sonnait le moment du lever, à midi celui de dételer et le son du couvre-feu annonçait la fin de la journée de travail. En général, le “ signal ” était constitué d’une simple volée...

    Lire la suite